Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE PUIS-JE SAVOIR ?

S’essayer à déchiffrer l’époque

Je vous écris de Los Angeles...

Publié le 1 Janvier 2012 par Jean Mirguet in Villes

Charles BukowskiNick Belane, le "privé" de Bukowski dont la mission consiste à retrouver Céline supposé toujours vivant à Los Angeles (Pulp, 1994), s'interroge : est-ce le bon Céline ou un imposteur ? Il avoue douter lui-même, parfois, de son identité et se dire qu'il pourrait être n'importe qui car, après tout, quelle importance ? Hein, qu'est-ce qu'un nom ? demande-t-il.

Ceux qui, en France et ailleurs, s'affolent à l'idée de voir leur nom effacé pourraient utilement relire  le sulfureux Bukowski, leur orgueilleuse témérité dût-elle en souffrir. Ils liraient, par exemple, dans All is well que "le génie moi je verrais plutôt ça comme être capable de dire quelque chose de profond de façon simple, ou encore mieux, quelque chose de simple de façon encore plus simple encore" ou cet autre pied de nez au Genius, cet écrivain qui "parfois oublie qui il est. Des fois il se prend pour le Pape / D'autres fois pour un lapin qu'on cannarde et qui se cache sous le lit (...) mais c'est  en Pape qu'il est le mieux / Et son latin est très bon. Ses oeuvres d'art ne sont pas si exceptionnelles que ça / Mais lui permettent de durer.../Il épuise tout le monde, sauf lui" (cité par P. Garnier dans L'oreille d'un sourd, Grasset 2011).

Ici, à éleille, comme l'articulent les Angelenos, avec cet inimitable et savoureux accent qui vous donne l'impression qu'en prononçant ces deux lettres mythiques, ils font rouler leur langue dans leur bouche comme s'ils dégustaient un cabernet sauvignon de la Nappa Valley...ici, à LA donc, les noms des célébrités du cinéma, de la musique, de la peinture, de l'architecture s'inscrivent en toutes lettres à chaque coin de rue.

Pourquoi cette sorte de lutte contre le risque de l'oubli du nom ? Celui-ci est-il si fragile qu'il faille le graver en lettres d'or sur le sol, l'inscrire sur les murs ou l'exposer sur les flancs du mont Hollywood ?...le sign qu'on recherche sitôt arrivé ici ; on ne l'a vu qu'au cinéma mais le voir en vrai, là devant soi, quelle expérience ! On n'y croit pas et on se pince pour vérifier qu'elles sont bien réelles ces 9 lettres qui font signe de cette chose étrange, informe, cet alien qui fut et reste toujours, pour le meilleur et pour le pire, une sorte de laboratoire pour l'Amérique du futur.

Comment estimer, jauger, évaluer cette ville ? Comment en prendre la mesure à partir de nos critères européens ? Tâche impossible tant l'identité de ce qui fût la Cité des Anges des Mexicains est le résultat du mixage des cultures de tous ceux, Américains ou migrants de toutes les régions du monde, venus conquérir le far West. Ils rêvaient - et rêvent toujours - de s'y créer une nouvelle vie, inédite, sans précédent, inouie. Promesses sublimes et prodigieuses côtoyant de terribles et désespérants désenchantements.

Difficile de dire si LA a de la valeur mais, incontestablement, elle a du style. Charles Bukowski l'antiprétentieux, encore et toujours lui, qui a passé sa vie à se mesurer à Hemingway et qui, certaines nuits, tapait tellement fort sur les touches de sa machine à écrire qu'il en trouait le papier, assurait qu'il est préférable de faire un truc sans valeur avec style, qu'un truc valable sans style.

Commenter cet article