Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE PUIS-JE SAVOIR ?

S’essayer à déchiffrer l’époque

L'Islam enchanteur

Publié le 20 Septembre 2012 par Jean Mirguet in Politique

Tout le monde (ou presque) aura vu le dessin de Charb qui fait la couverture de Charlie Hebdo de ce mercredi 19 septembre : il représente l’affiche de la sortie de Intouchables 2. On voit un rabbin valide, tout de noir vêtu, qui pousse le fauteuil roulant d’un imam handicapé, identique à son collègue mais vêtu de blanc. Réplique des deux dévots : « Faut pas se moquer ! ». C’est drôle, désopilant, spirituel, jubilatoire.

À l’intérieur de l’hebdomadaire, c’est un vrai festival de caricatures d’islamistes (plutôt que de Mahomet d’ailleurs), toutes plus tordantes les unes que les autres.

On connaît les réactions : majoritairement de solidarité avec Charlie, du moins en France sauf celles, déplorables, faux-cul, langue de bois du Premier Ministre socialiste Ayrault et de son ministre des Affaires Etrangères Fabius qui se sont interrogés sur la pertinence, dans le "contexte actuel", de la publication de caricatures de Mahomet par l'hebdomadaire satirique. Dans les pays arabes dominent évidemment les condamnations, que ce soit celles du porte-parole des Frères Musulmans en Egypte estimant que les caricatures insultent tout un peuple ou celles du parti tunisien Ennahda qui « condamne cette nouvelle attaque contre la personne du Prophète » ou encore celles de la Ligue Arabe qui parle de « dessins choquants et honteux ».

C’est manifestement beaucoup plus jouissif de s’exciter sur l’absence dans notre pays du délit de blasphème que de faire état de l’ouverture, cette semaine, du nouveau département du Louvre consacré aux Arts de l’Islam, célébrant l’extrême raffinement de l’art islamique et l’influence qu’il a exercé sur les Français pendant des siècles (voir le reportage diffusé sur Arte, le mercredi 26 septembre en soirée : « La main tendue : les arts islamiques au Louvre »).La Pyxide

« Les arts islamiques réenchantent le Musée du Louvre » titre Télérama, le musée abritant aujourd’hui l’une des plus belles collections du monde. On y apprend d’ailleurs que la croyance selon laquelle l’art islamique se distingue par son caractère non figuratif est erronée puisque deux des chefs d’œuvre de la collection du Louvre, la Pyxide d’al-Mughira et le Baptistère de Saint-Louis, en sont la réfutation ... comme les dessins de Charb et de ses collègues dessinateurs ?

De la même façon que les Arts Islamiques sont un réenchantement, les dessins de Charlie Hebdo sont une réjouissance pour l’esprit, en ceci qu’ils dénoncent la stupidité, non des musulmans mais de l’obscurantisme des extrémistes religieux, d’où qu’ils viennent comme ils dénoncent « l’étincelle de connerie dans un gigantesque entrepôt de misère et d’ignorance » (Télérama) de L’Innocence des Musulmans ... qui n’a rien à voir avec le génial Vie de Brian des Monthy Piton.

Bravo et merci au journal satirique d’avoir sorti ce numéro courageux. Qu’il continue à dire non aux dessins ayant la couleur et la saveur des ennuyeux niqab

Il n’y aucune raison de s’excuser ou de faire appel au sens des responsabilités comme on l’entend ici et là. Aucune raison de se coucher devant des fanatiques qui n’attendent que cela : qu’on s’écrase. Si tel était le cas, ils auraient gagné.

Il n’y a pas à transiger sur le droit à l’irrévérence, sur le droit de brocarder les bigots, les tartuffes et leurs religions.

Rire, bordel de Dieu ! clame l’éditorial de Charb qui écrit :

Peins un Mahomet et tu meurs.

Dessine un Mahomet rigolo, tu meurs.

Gribouille un Mahomet ignoble, tu meurs.

Réalise un film de merde sur Mahomet, tu meurs.

Tu résistes à la terreur religieuse, tu meurs.
Tu lèches le cul aux intégristes, tu meurs.

Prends un obscurantiste pour un abruti, tu meurs.

Essaie de débattre avec un intégriste, tu meurs.

Il n’y a rien à négocier avec les fascistes.

La liberté de nous marrer sans aucune retenue,

La loi nous la donnait déjà, la violence systématique

des extrémistes nous la donne aussi.

Merci, bande de cons.

Commenter cet article

Catherine Bourdeaux 21/09/2012 07:44

J'applaudis des 2 mains Jean, tu nous fais part du beau, mais aussi du beauffff...j'approuve et je transmets,

olivier 20/09/2012 21:26

Bien ce parallèle qu'aucun journaliste n'aura bien sur relevé...C'est nettement moins vendeur, l'islam au musée. J'imagine les conférences de rédaction 'dis donc encore 3 morts dans des manifs, on
fonce'. Et notre sujet sur les arts islamiques ? C'est trop compliqué à traiter, on ne va pas faire 2 sujets sur l'Islam quand même.