Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE PUIS-JE SAVOIR ?

S’essayer à déchiffrer l’époque

Ras-le-bol

Publié le 25 Mars 2013 par Jean Mirguet

Dans le Huffington Post du 25 mars, Anne Sinclair, sa directrice éditoriale, aligne une compilation des « je n’en peux plus » de l’actualité de la semaine. Salutaire exercice qui m’a donné, à moi également, l’idée d’aligner les ras-le-bol de toutes natures qui, en ce-moment, font obstacle à l’arrivée du Printemps !

Alors, voilà :

-J’en ai as le bol de la mollesse de mon Mac dont la lenteur devient de plus en plus exaspérante.

-J’en ai ras-le-bol d’On va tous y passer, l’émission de Frédéric Lopez sur France-Inter, mélange de ton doucereux et d’humour vulgaire comme celui de Daniel Morin.

- J’en ai ras-le-bol des crétins qui vandalisent les parcmètres dans ma rue et des barbares qui bombent les façades des immeubles récemment ravalées.

- J’en ai ras-le-bol de la banalisation du FN et des discours faussement bonhommes et fallacieux de la fille Le Pen et de Philippot.

- J’en ai ras-le-bol de l’indignation des hommes politiques et des injures qu’ils adressent aux juges.

- J’en ai ras-le-bol des croûtes accrochées aux murs des espaces socio-culturels communaux par les autoproclamés artistes.

- J’en ai ras-le-bol de la langue de bois de Coppé et Wauquiez.

- J’en ai ras-le-bol de ne pas posséder de chemises blanches à col droit comme celles de BHL, achetées chez Charvet, à  350 € pièce.

- J’en ai ras-le-bol des patients qui prennent rendez-vous et ne viennent pas.

- J’en ai ras-le-bol de la stérilité d'Obama au Proche-Orient dont les discours, moralement justes, restent sans effet.

-J’en ai ras-le-bol des dérives populistes de Mélenchon qui deviennent de plus en déplacées.

- J’en ai ras-le-bol de la jouissance obscène de ceux qui ne cessent de railler François Hollande.

- J’en ai ras-le-bol du fascisme vert des islamistes.

- J’en ai ras-le-bol des bien pensants flagorneurs et de leurs discours grandiloquents, des dévots et hommes de Bien. Ils devraient lire ou relire Le discours de la servitude volontaire de La Boétie.

- Comme Anne Sinclair, j’en ai ras-le-bol des impôts qui devraient augmenter, de l'austérité qu'on devrait bannir, de la croissance qui ne revient jamais.

- J’en ai ras-le-bol des Trissontin dont l’emphase et le verbiage cherchent à flatter et à jeter de la poudre aux yeux pour éblouir ceux qui, laïcs ou religieux, politiques ou psychanalystes, se prosternent.

- J’en ai ras-le-bol de la jubilation des pédants qui s’arrangent pour se trouver au cœur de la polémique, diviser pour faire parler d’eux et révéler les faiblesses de chacun.

- J’en ai ras-le-bol des maltraiteurs de la langue.

- J’en ai ras-le-bol des militants de la transparence et de laRas le bol traçabilité, des massacreurs du secret. « L’enfer est né d’une indiscrétion », disait Céline. A quoi Philippe Muray ajoute : « On a dissipé le brouillard. On a dissipé le secret. L’indiscrétion totale, c’est l’Enfer moderne, avec son ersatz de plaisir sous forme d’exhibition obligatoire ».

- J’en ai ras-le-bol des thuriféraires d’un monde sans Mal, entièrement positif : rien n’est pire qu’un tel monde.

- J’en ai ras-le-bol ....

A vous d’allonger la liste si le cœur vous en dit. Envoyez-moi vos ras-le-bol, je les ferai figurer dans une rubrique « Ras-le-bol ».

Commenter cet article

Olivier 26/03/2013 22:11

Vu des Etats Unis, cette bougonnerie grumpy nous fait sourire. Impensable ici au pays des superlatifs greaaaat and so niiiice.
Tu n'es pas tombé sur cet article ?
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/03/26/morose-la-france-ne-fait-pas-le-bonheur/