Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE PUIS-JE SAVOIR ?

Tenter de percevoir les mouvements profonds qui décident de la marche de l’histoire.

Le courage politique a-t-il encore la cote ? Ou « choisir de rester assis pour ne pas faire chavirer la barque ».

Publié le 12 Octobre 2018 par Jean Mirguet dans Politique

Dans Le Monde du jeudi 11 octobre, Jacques Attali affirme que pour éviter que le prochain Président de la République ne soit d’extrême-droite, il est de l’intérêt du pays que l’actuel Président de la République réussisse ... non pas à être populaire, ce qui caractérise l’homme politique mais à affronter les défis auxquels nous sommes confrontés, ce qui est la fonction de l’homme d’Etat.
Un politicien fera passer sa carrière politique et ses intérêts locaux avant de choisir l’intérêt général du pays, choix ô combien plus périlleux que ceux de Gérard Collomb ou son collègue Mathieu Klein, président socialiste du CG de Meurthe et Moselle, qui ont préféré rester dans leur province plutôt que courir le risque de participer au gouvernement de la France.
Dans un article de 2013 sur le courage politique, Salman Rushdie explique que ceux qui autrefois, à d'autres époques, auraient été célébrés pour leur originalité et leur indépendance d'esprit, s'entendent de plus en plus dire : "Assieds-toi, tu vas faire chavirer la barque".
Il est triste de constater que prendre des risques et ainsi, parfois, changer la manière dont nous voyons le monde, est devenu de plus en plus rare. Dans un climat de conformisme généralisé, le cynisme domine et la dissidence se fait de plus en plus exceptionnelle.
commentaires

Élection au Brésil. Appel aux psychanalystes français. « Non » à un régime autoritaire et fasciste.

Publié le 11 Octobre 2018 par Jean Mirguet dans Psychanalyse et psychanalystes

Chères Collègues, Chers Collègues
Les psychanalystes brésiliens réunis en collectif demandent le soutien des psychanalystes français et la plus large diffusion au document ci-joint.
Je me tiens à votre disposition pour out renseignement complémentaire.
Bien amicalement à vous,
Prado de Oliveira

Le mouvement d’articulation des entités psychanalytiques brésiliennes vient, au moyen de ce manifeste, déclarer sa grande préoccupation et lancer un signal de danger quant au destin de la démocratie dans le pays, courant grand risque d’être exterminée, comme elle le fut dans les camps de concentration au cours de la Deuxième Guerre Mondiale lors de l’Holocauste au nom d’une « race pure » issue du délire d’un leader mortifère, Adolf Hitler.

Nous connaissons la valeur des conquêtes d’une démocratie après avoir connu les geôles de la dictature.

Ainsi nous devons affirmer le droit à la parole, toujours respecté en démocratie, surtout lié à défense de la valeur du sujet, de ses recherches, de ses droits véritablement humains loin de la domination de la pulsion de mort. Nous venons réaffirmer notre souhait que le pays ne tombe fasciné par le fascisme. Nous ne pouvons pas nous taire, car nos armes viennent de la parole, alors que le fascisme impose le mutisme au moyen d’armes à feu et obéit à la pulsion de mort.

Nous sommes face au danger d’un régime que ne favorise en rien la vie, mais la mort et ses milliardaires. Nous savons que la répétition d’un régime militaire amène une loi insensée propre à la barbarie et à l’irrespect de la vie et des conquêtes de chaque brésilien.

Nous n’admettons en aucun cas que la religion puisse être le bras droit d’un régime politique. Nous soutenons la laïcité de l’état, sans aucune intervention de la religiosité de ses fonctionnaires. La religion et les religieux ne sont pas nos ennemis, mais la fonctionnarisation de la religion.

De même que nous luttons depuis vingt ans contre les tentatives de réglementation de notre profession, nous disons aujourd’hui « non » à un régime autoritaire et fasciste.

La démocratie nous permettra de corriger les erreurs liées à cette polarisation politique aveuglante et assourdissante qui menace la dignité et la vie citoyenne dans le pays. Nous clamons fort notre espoir que les brésiliens puissent garder leur conscience des conquêtes de la démocratie et osent affirmer leurs voix, en refusant le fascisme.

Aleph

Appoa

CEP de PA

Círculo Psicanalítico – RJ

Circulo Brasileiro de Psicanálise

Corpo Freudiano

Depto. de Psicanálise – SEDES SAPIENTIAE

Escola Brasileira de Psicanálise

Escola do campo lacaniano

Escola Lacaniana de Psicanálise

Escola Letra Freudiana

Febrapsi

Forum de Psicanalise do Inst. Sedes

Laço Analítico

Praxis Lacaniana

Sigmund Freud Assoc. Psicanalítica

Société de Psychanalyse Clinique  RJ

Tempo Freudiano         

commentaires